Intégrateur et expert
en sécurité du système d’information

Les nouveautés de Symantec Messaging Gateway 10.5

26 novembre 2013
Les nouveautés de Symantec Messaging Gateway 10.5

Symantec Messaging Gateway en version 10.5 est sortie le 28 octobre 2013.

La version SMG 10.5 propose notamment une protection avancée contre les menaces, une protection de la réputation de votre entreprise et des optimisations d’intégration.

Cette version contient les nouvelles fonctionnalités suivantes :

  • Disarm technology : retirer les malwares 0-day et attaques ciblées présents dans les pièces jointes MS Office et PDF
  • Blocage du spam et des logiciels malveillants grâce à l’analyse approfondie d’URL
  • Amélioration de l’administration avec l’authentification LDAP
  • Optimisation de la gestion des messages non scannables
  • Chiffrement TLS forcé pour communiquer en toute sécurité avec des partenaires de confiance
  • Chiffrement TLS des communications avec Symantec Data Loss Prevention (DLP)
  • Restriction du nombre de mails sortants par utilisateur pour éviter le spam depuis votre entreprise
  • Support d’Hyper-V

Voici le détail de chaque fonctionnalité :

- Disarm technology
Disarm est une nouvelle technologie Symantec qui détecte et supprime le contenu potentiellement malveillant de nombreuses pièces jointes, y compris les documents Microsoft Office et Adobe PDF. Les types de contenu potentiellement malveillants incluent les macros, les scripts, les animations Flash, et d’autres contenus exploitables.
Disarm déconstruit la pièce jointe, supprime le contenu exploitable, et reconstruit entièrement le document, en préservant sa fidélité visuelle. Vous pouvez choisir les types de documents et types de contenu potentiellement malveillant à désarmer. Si nécessaire, vous pouvez également choisir d’archiver les documents d’origine non modifiés.

- Analyse d’URL étendue
L’analyse étendue d’URL permet de bloquer plus de Spams et malwares grâce l’analyse des sites Web indiqués dans un email. Le blocage du mail, repose sur la réputation d’URL et l’analyse du contenu de la page Web.

- Optimisation de la gestion des messages non analysables
Il est à présent possible de réaliser des actions différentes selon les raisons pour lesquelles un message n’est pas analysable (chiffré, malformé, filetype inconnu). Un nouveau rapport permet également d’analyser les différents raisons des messages non analysables.

- Authentification LDAP
Cette version intègre la possibilité aux administrateurs de s’authentifier sur un annuaire LDAP avec du SSO. Il est possible d’autoriser des groupes d’administrateurs et de définir des autorisations spécifiques sur la console d’administration.
La gestion de la quarantaine des utilisateurs peut-être définie par groupe d’utilisateurs.

- Chiffrement TLS forcé
Une nouvelle option permet de forcer le chiffrement TLS sur les mails entrants pour sécuriser les échanges avec des domaines spécifiques.

- Support d’Hyper-V
Microsfot Hyper-V est supporté pour les plateformes : Windows Server 2008 avec Hyper-V Server 2008, Windows Server 2012 avec Hyper-V Server 2012

N’oubliez pas :
Les nouveautés de Symantec Endpoint Protection 12.1 RU4 : article

Pour aller plus loin :
Protection avancée de vos serveurs et systèmes critiques :
Webcast n°1 : Protéger ses serveurs critiques avec Symantec Critical System Protection (Décembre 2012)
Webcast n°2 : Protéger ses serveurs avec du cloisonnement applicatif (Février 2013)

N’hésitez pas à contacter nos experts si vous souhaitez davantage d’informations.

Suivez-nous